FLASH COMMUNIQUÉ – Travaux sur le chemin de la Baie-de-l’Ours – Municipalité de Montpellier

Gatineau, le 9 juillet 2018 – Le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports informe la population que des travaux de reconstruction de pont seront effectués sur le chemin de la Baie-de- l’Ours, entre la route 315 et le 4e Rang Sud, dans la municipalité de Montpellier.

Les travaux débuteront le 10 juillet et le pont sera fermé à la circulation pour toute la durée des travaux. Les usagers sont priés de suivre les indications vers le chemin de détour qui sera mis en place.

Les travaux se termineront vers le 7 août 2018. L’horaire prévu pourrait varier en fonction des conditions climatiques ou de contraintes opérationnelles.

Gestion des cours d’eau

 

Contempler les paysages magnifiques, sur le bord de l’eau, constitue une activité  primée par plusieurs. De nombreuses personnes souhaitent s’établir autour d’un plan d’eau afin de jouir de cette ressource, que ce soit pour la baignade, la pêche, ou pour faire du bateau. Toutefois, les activités humaines provoquent malencontreusement le vieillissement des espaces lacustres et cours d’eau.

 

Les impacts sont majeurs; la disparition de la végétation autour des lacs amène implicitement une diminution de la qualité de l’eau des lacs, l’apparition d’algues et de plantes aquatiques, une diminution des populations de poissons et dans le pire des scénarios, une apparition de cyanobactéries, qui rendent l’eau du lac impropre à l’utilisation et à la consommation.

 

Une gestion saine des cours d’eau est inévitable et cela passe par l’élaboration de programmes visant la sensibilisation des citoyens à adopter de nouvelles habitudes. Notre mission est d’amener les citoyens à comprendre que la coupe de gazon, l’altération des berges, les travaux de construction à l’intérieur de la bande de protection riveraine et les détournements de cours d’eau contribuent forcément à la dégradation de leurs milieux.

 

L’action de végétaliser sa bande riveraine avec des espèces naturalisées adaptées aux rives soit, des plantes indigènes, est en somme la solution pour maintenir le caractère naturel du milieu riverain tout en offrant une meilleure filtration des sédiments et un renforcement de la stabilisation du sol.

Tous droits réservés 2018 - Municipalité de Montpellier
Conception de site Web par la SADC de Papineau
Certaines images de ce site proviennent de Freepik